Market Analytics
Search Price Results
Wish

LOT 5008

Andreani, Andrea

[ translate ]

Andreani, Andrea

Le déluge. Gravure sur bois de deux blocs, les arcs assemblés, d'après Jan van Scorel. 45,5 x 68,8 cm. Mariette V, p. 302 s., Heinecken I, p. 240, Baseggio 27, n° 3, Passavant VI, 222, 2, Mauroner p. 72, Rosand/Muraro : Tiziano E La Silografia Veneziana Del Cinquecento, 1976, 87, Rosand/Muraro : Titian and the Venetian Woodcut, 1976/77, 81. Cette feuille fascinante et complexe d'un point de vue iconographique est une répétition mutuelle d'Andrea Andreani d'après une gravure sur bois de taille à peu près identique, attribuée à l'origine à Titien et dont il n'existe que quelques exemplaires (entre autres The Metropolitan Museum of Art, inv. n° 35.19a, b). Mariette mettait déjà en doute l'attribution au Titien, Baseggio classant plutôt la gravure sous Boldrini. David Landau argumente en 1983 que la composition renvoie au style ultérieur de Jan van Scorel. Molly Faries partage cet avis (voir David Landau, The Genius of Venice : 1500-1600, London, 1983, p. 329 ; Molly Faries, "A woodcut of the Flood re-attributed to Jan van Scorel", Oud Holland, 97/1983, p. 5-12). Il est certain que de nombreux éléments stylistiques et iconographiques différents se retrouvent dans la composition, ce qui exclut en principe une attribution à Titien et permet en même temps de conclure à des influences nordiques. Des éléments stylistiques de l'école du Danube, des citations picturales de la tradition flamande du "paysage mondial" et la réception de l'Antiquité se combinent en une symbiose très originale, presque excentrique. La composition a finalement acquis une plus grande notoriété grâce à la présente gravure d'Andreani, dont il ne reste également que quelques exemplaires (voir Titian and the Venetian Woodcut. Édité par David Rosand/ Michelangelo Muraro. Washington 1976-77, p. 263-265). - Tout à fait excellente épreuve, vigoureuse, bien qu'un peu sèche par endroits, avec traces d'un liseré autour de l'encadrement. Trace de pliage horizontale lissée, celle-ci légèrement fissurée à droite, trois petites déchirures marginales fermées, à gauche un minuscule trou fermé, l'encadrement partiellement noirci à la plume en noir, dans l'ensemble légèrement taché ainsi que par endroits légèrement bruni, les coins inférieurs droits légèrement émoussés, petits restes de montage au verso, sinon bien conservé compte tenu des dimensions. Rare.

Traduit automatiquement par DeepL. Seule la version originale fait foi.
Pour voir la version originale, cliquez-ici.

[ translate ]

View it on
Estimate
Unlock
Time, Location
29 Nov 2023
Germany, Berlin
Auction House
Unlock

[ translate ]

Andreani, Andrea

Le déluge. Gravure sur bois de deux blocs, les arcs assemblés, d'après Jan van Scorel. 45,5 x 68,8 cm. Mariette V, p. 302 s., Heinecken I, p. 240, Baseggio 27, n° 3, Passavant VI, 222, 2, Mauroner p. 72, Rosand/Muraro : Tiziano E La Silografia Veneziana Del Cinquecento, 1976, 87, Rosand/Muraro : Titian and the Venetian Woodcut, 1976/77, 81. Cette feuille fascinante et complexe d'un point de vue iconographique est une répétition mutuelle d'Andrea Andreani d'après une gravure sur bois de taille à peu près identique, attribuée à l'origine à Titien et dont il n'existe que quelques exemplaires (entre autres The Metropolitan Museum of Art, inv. n° 35.19a, b). Mariette mettait déjà en doute l'attribution au Titien, Baseggio classant plutôt la gravure sous Boldrini. David Landau argumente en 1983 que la composition renvoie au style ultérieur de Jan van Scorel. Molly Faries partage cet avis (voir David Landau, The Genius of Venice : 1500-1600, London, 1983, p. 329 ; Molly Faries, "A woodcut of the Flood re-attributed to Jan van Scorel", Oud Holland, 97/1983, p. 5-12). Il est certain que de nombreux éléments stylistiques et iconographiques différents se retrouvent dans la composition, ce qui exclut en principe une attribution à Titien et permet en même temps de conclure à des influences nordiques. Des éléments stylistiques de l'école du Danube, des citations picturales de la tradition flamande du "paysage mondial" et la réception de l'Antiquité se combinent en une symbiose très originale, presque excentrique. La composition a finalement acquis une plus grande notoriété grâce à la présente gravure d'Andreani, dont il ne reste également que quelques exemplaires (voir Titian and the Venetian Woodcut. Édité par David Rosand/ Michelangelo Muraro. Washington 1976-77, p. 263-265). - Tout à fait excellente épreuve, vigoureuse, bien qu'un peu sèche par endroits, avec traces d'un liseré autour de l'encadrement. Trace de pliage horizontale lissée, celle-ci légèrement fissurée à droite, trois petites déchirures marginales fermées, à gauche un minuscule trou fermé, l'encadrement partiellement noirci à la plume en noir, dans l'ensemble légèrement taché ainsi que par endroits légèrement bruni, les coins inférieurs droits légèrement émoussés, petits restes de montage au verso, sinon bien conservé compte tenu des dimensions. Rare.

Traduit automatiquement par DeepL. Seule la version originale fait foi.
Pour voir la version originale, cliquez-ici.

[ translate ]
Estimate
Unlock
Time, Location
29 Nov 2023
Germany, Berlin
Auction House
Unlock