Search Price Results
Wish

LOT 36

1964 ALFA ROMEO GUILIA TZ Châssis AR 750071 Titre... - Lot 36 - Osenat

[ translate ]

1964 ALFA ROMEO GUILIA TZ Châssis AR 750071 Titre de Circulation Suisse Importation temporaire sur le territoire de l’union européenne - Certificat Alfa Romeo - Voiture du Racing Car Show 1965 - Ex John Dolley Au début des années soixante, Alfa Romeo commence à travailler sur la remplaçante des Guilietta sportives. Pour ce nouveau projet, un choix radical est pris. On développe un châssis tubulaire spécifique à cette nouvelle voiture, conception déléguée à Auto-Delta. Réalisé en acier soudé, il offre une répartition des masses idéale et un poids de seulement 125 kg. Côté mécanique, la nouvelle Giulia est équipée du 1570 cm3, grandement revu pour l’occasion avec bloc et culasse aluminium. Il est alimenté par deux carburateurs Weber double corps 40, développant 112 chevaux en version civile et 170 chevaux en compétition. La carrosserie est confiée à Zagato qui, fort des travaux réalisés sur la SZ Coda Tronca, confiera le projet à Ercole Spada. Il proposera une ligne à l’aérodynamique exceptionnelle. L’ensemble résultera en une des meilleures automobiles de compétition de son époque. Si 100 exemplaires étaient prévus au départ, Alfa Romeo en produira 112 exemplaires au total. L’histoire de notre exemplaire débute en novembre 1964, lorsqu’Alfa Romeo GB LTD reçoit une TZ châssis 750071. Le 11 novembre de la même année, la voiture est vendue au Concessionnaire Ken Rudd Engineers, distributeur de la marque à Worthing dans le Sussex. La voiture est alors immatriculée 3 LBP. En janvier 1965, la voiture est exposée au 6 e Racing Car Show à Londres sur le stand 44 (stand appartenant à la concession Halsales, distributeur Alfa Romeo à Penge). Le 19 mars 1965, l’automobile est mise en vente par le concessionnaire de Worthing, l’annonce précise alors : moins de 100 miles, comme neuve, aucun usage compétition, en vente à la suite d’un changement de programme. En octobre 1969, la voiture réapparait, elle est alors peinte en bleu et mise en vente par un certain Peter Anthony S. Il explique alors être le premier propriétaire de la voiture. En 1970, la voiture invendue est repeinte en rouge afin de faciliter la transaction. Le 21 janvier de la même année, la voiture est vendue et immatriculée au nom du docteur Donald B. Le 16 mai 1970, la voiture se retrouve en la possession de Jon Dooley, grand amateur britannique de la marque et pilote de voiture de Tourisme. Ce Jour-là, la TZ est engagée à Silverstone sur un évènement local. Entre 1970 et 1974, le châssis 750071 sera engagé à une vingtaine d’événements en Grande Bretagne. Après cette date, les deux Alfa Romeo TZ présentes en Angleterre à ce moment sont acquises par Steve Forristal, marchand Texan, grand spécialiste de la marque, connu pour avoir notamment couru sur une TZ2 en 1965. En 1984, lors de la rédaction d’un premier Registre de propriétaire de TZ, le châssis 071 est toujours entre les mains de Steve Forristal. En octobre 1988, la voiture est acquise par Albrecht G. Guggisberg. Celui-ci la restaurera avant de la revendre en 1993 à Gérald Bugnon. Rapidement après son acquisition, la voiture va être préparée en vue de son engagement à divers évènements VHC. En 2000, la voiture est restaurée, cette fois-ci par les ateliers CMG Prototypi. Elle retrouve alors sa teinte d’origine. Entre 2001 et 2005, l’automobile sera engagée dans une dizaine de rallyes VHC avec Gérald Bugnon en copilote au sein de son Team : il Biscione Corsa Romand. Entre chaque rallye, la voiture sera entretenue par les ateliers Calderoni. En 2006, la voiture remporte dans sa classe le Rallye Historique du Var. A son volant, Romain Dumas qui deviendra futur double vainqueur des 24 Heures du Mans. Passé cette date, le châssis 071 courra de moins en moins. En 2011, la décision sera prise de remettre TZ dans son état d’origine. La boite d’origine est réinstallée, l’ensemble des équipements VHC sont retirés et une peinture complète est réalisée. Seule concession à l’origine, les bulles de phares, retirées lors d’une précédente restauration, ne sont pas réinstallées conformément à la volonté du propriétaire. C’est une TZ connue et préservée des affres de la compétition de l’époque que nous vous proposons. En bel état, celle-ci est toujours prête à proposer des sensations exceptionnelles. 1964 ALFA ROMEO GUILIA TZ Chassis AR 750071 Swiss registration document Temporary import into the European Union - Alfa Romeo certificate - Racing Car Show 1965 - Ex John Dolley In the early 1960s, Alfa Romeo began work on a replacement for the sporty Giulietta. A radical choice was made for this new project. A tubular chassis was developed specifically for this new car, a design delegated to Auto-Delta. Made from welded steel, it offered ideal weight distribution and weighed just 125 kg. In terms of powertrain, the new Giulia is equipped with a 1570 cm3

[ translate ]
Estimate
Unlock
Time, Location
21 Apr 2024
France
Auction House
Unlock

[ translate ]

1964 ALFA ROMEO GUILIA TZ Châssis AR 750071 Titre de Circulation Suisse Importation temporaire sur le territoire de l’union européenne - Certificat Alfa Romeo - Voiture du Racing Car Show 1965 - Ex John Dolley Au début des années soixante, Alfa Romeo commence à travailler sur la remplaçante des Guilietta sportives. Pour ce nouveau projet, un choix radical est pris. On développe un châssis tubulaire spécifique à cette nouvelle voiture, conception déléguée à Auto-Delta. Réalisé en acier soudé, il offre une répartition des masses idéale et un poids de seulement 125 kg. Côté mécanique, la nouvelle Giulia est équipée du 1570 cm3, grandement revu pour l’occasion avec bloc et culasse aluminium. Il est alimenté par deux carburateurs Weber double corps 40, développant 112 chevaux en version civile et 170 chevaux en compétition. La carrosserie est confiée à Zagato qui, fort des travaux réalisés sur la SZ Coda Tronca, confiera le projet à Ercole Spada. Il proposera une ligne à l’aérodynamique exceptionnelle. L’ensemble résultera en une des meilleures automobiles de compétition de son époque. Si 100 exemplaires étaient prévus au départ, Alfa Romeo en produira 112 exemplaires au total. L’histoire de notre exemplaire débute en novembre 1964, lorsqu’Alfa Romeo GB LTD reçoit une TZ châssis 750071. Le 11 novembre de la même année, la voiture est vendue au Concessionnaire Ken Rudd Engineers, distributeur de la marque à Worthing dans le Sussex. La voiture est alors immatriculée 3 LBP. En janvier 1965, la voiture est exposée au 6 e Racing Car Show à Londres sur le stand 44 (stand appartenant à la concession Halsales, distributeur Alfa Romeo à Penge). Le 19 mars 1965, l’automobile est mise en vente par le concessionnaire de Worthing, l’annonce précise alors : moins de 100 miles, comme neuve, aucun usage compétition, en vente à la suite d’un changement de programme. En octobre 1969, la voiture réapparait, elle est alors peinte en bleu et mise en vente par un certain Peter Anthony S. Il explique alors être le premier propriétaire de la voiture. En 1970, la voiture invendue est repeinte en rouge afin de faciliter la transaction. Le 21 janvier de la même année, la voiture est vendue et immatriculée au nom du docteur Donald B. Le 16 mai 1970, la voiture se retrouve en la possession de Jon Dooley, grand amateur britannique de la marque et pilote de voiture de Tourisme. Ce Jour-là, la TZ est engagée à Silverstone sur un évènement local. Entre 1970 et 1974, le châssis 750071 sera engagé à une vingtaine d’événements en Grande Bretagne. Après cette date, les deux Alfa Romeo TZ présentes en Angleterre à ce moment sont acquises par Steve Forristal, marchand Texan, grand spécialiste de la marque, connu pour avoir notamment couru sur une TZ2 en 1965. En 1984, lors de la rédaction d’un premier Registre de propriétaire de TZ, le châssis 071 est toujours entre les mains de Steve Forristal. En octobre 1988, la voiture est acquise par Albrecht G. Guggisberg. Celui-ci la restaurera avant de la revendre en 1993 à Gérald Bugnon. Rapidement après son acquisition, la voiture va être préparée en vue de son engagement à divers évènements VHC. En 2000, la voiture est restaurée, cette fois-ci par les ateliers CMG Prototypi. Elle retrouve alors sa teinte d’origine. Entre 2001 et 2005, l’automobile sera engagée dans une dizaine de rallyes VHC avec Gérald Bugnon en copilote au sein de son Team : il Biscione Corsa Romand. Entre chaque rallye, la voiture sera entretenue par les ateliers Calderoni. En 2006, la voiture remporte dans sa classe le Rallye Historique du Var. A son volant, Romain Dumas qui deviendra futur double vainqueur des 24 Heures du Mans. Passé cette date, le châssis 071 courra de moins en moins. En 2011, la décision sera prise de remettre TZ dans son état d’origine. La boite d’origine est réinstallée, l’ensemble des équipements VHC sont retirés et une peinture complète est réalisée. Seule concession à l’origine, les bulles de phares, retirées lors d’une précédente restauration, ne sont pas réinstallées conformément à la volonté du propriétaire. C’est une TZ connue et préservée des affres de la compétition de l’époque que nous vous proposons. En bel état, celle-ci est toujours prête à proposer des sensations exceptionnelles. 1964 ALFA ROMEO GUILIA TZ Chassis AR 750071 Swiss registration document Temporary import into the European Union - Alfa Romeo certificate - Racing Car Show 1965 - Ex John Dolley In the early 1960s, Alfa Romeo began work on a replacement for the sporty Giulietta. A radical choice was made for this new project. A tubular chassis was developed specifically for this new car, a design delegated to Auto-Delta. Made from welded steel, it offered ideal weight distribution and weighed just 125 kg. In terms of powertrain, the new Giulia is equipped with a 1570 cm3

[ translate ]
Estimate
Unlock
Time, Location
21 Apr 2024
France
Auction House
Unlock